Glossaire des termes

Printer-Friendly Version
Product: 
ccc5

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   Q   R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

A

Apple File System (APFS) : APFS est un nouveau système de fichiers introduit par Apple dans macOS High Sierra pour remplacer l’ancien système de fichiers HFS+. Voir également : Ce que vous devez savoir sur Carbon Copy Cloner et APFS

AFP (Apple Filing Protocol) : AFP est un protocole de partage de fichiers qui vous permet d’accéder aux fichiers stockés sur d’autres ordinateurs ainsi qu’aux périphériques NAS de votre réseau. CCC peut copier des fichiers depuis et vers les dossiers et les points de partage des points de partage SMB et AFP. Depuis OS X Yosemite, Apple a tendance à privilégier SMB au détriment d’AFP.

B

Sauvegarde : le processus de sauvegarde consiste à copier et à archiver des données informatiques dans le but de restaurer les données d’origine en cas de perte de données. La forme verbale est sauvegarder. CCC sert donc à sauvegarder des données. Une fois les données sauvegardées, vous disposez d’une sauvegarde de vos données sur des supports distincts.

Sauvegarde démarrable : il s’agit d’une sauvegarde d’un volume contenant un système d’exploitation qui peut être utilisé pour démarrer l’ordinateur en cas de problème avec le volume de démarrage principal.

Sélecteur de démarrage : voir Gestionnaire de démarrage.

C

Calcul de la somme de contrôle ou option « Rechercher et remplacer les fichiers endommagés » : avec cette option, CCC calcule une somme de contrôle MD5 de chaque fichier sur la source et de chaque fichier correspondant sur la destination. CCC utilise ensuite ces sommes de contrôle pour déterminer si un fichier doit être copié. Ceci augmente la durée de la sauvegarde, mais détecte également tous les fichiers endommagés au sein de la sauvegarde sur la source et la destination. Il s’agit d’une méthode fiable permettant de vérifier que les fichiers copiés sur le volume de destination correspondent vraiment au contenu des fichiers sur le volume source.

Clone : copie d’un dossier ou d’un volume ; sauvegarde non propriétaire. Bien qu’un clone ne soit pas strictement identique à la source (certains caches ne doivent pas être copiés, car ils doivent être reconstruits sur une sauvegarde démarrable, et certains fichiers tels que ceux de la corbeille sont exclus), le terme « clone » est couramment employé pour désigner une sauvegarde CCC démarrable.

Cruft : synonyme de détritus numérique, qui désigne les fichiers qui pourraient (devraient) être supprimés, car ils ne sont plus indispensables pour l’utilisateur ou ils sont devenus indésirables. Ce terme a été utilisé pour la première fois pour décrire les immenses collections de matériel empilées dans les couloirs du laboratoire Cruft du MIT dans les années 1980 et 1990.

D

Destination : emplacement où sont copiés les fichiers de la source. La destination peut être un disque directement connecté à votre Mac, un emplacement réseau (NAS ou partage à partir d’un autre ordinateur), ou un fichier d’image disque. La destination est un terme relatif. Lorsque vous effectuez une sauvegarde ordinaire, la destination est le volume de sauvegarde. En revanche, lors d’une restauration, la destination est le volume d’origine ou un périphérique de remplacement.

Sauvegarde différentielle : une sauvegarde différentielle est un type de sauvegarde de données qui préserve les données, mais n’enregistre que les différences entre les données actuelles et celles de la dernière sauvegarde complète. CCC utilise une méthode de sauvegarde différentielle, mais ne stocke pas les données différentielles sous forme propriétaire. Ainsi, les fichiers sont copiés dans la destination parmi les éléments déjà à jour, de sorte que la destination constitue un clone de la source.

Image disque : Une image disque est un conteneur de données qui émule des disques. Lorsque vous ouvrez un fichier d’image disque, un volume virtuel est monté. Il vous permet de parcourir les fichiers contenus dans l’image disque, comme si vous parcouriez un périphérique de stockage physique. Les images disques ne sont recommandées qu’en cas de sauvegarde sur une destination réseau dans le but de protéger des attributs qui ne sont pas compatibles avec le volume réseau. Les images disques ne sont pas démarrables. Sauvegarde dans une image disque

E

Partition EFI : la partition EFI est une partition Apple propriétaire. Cette partition est créée automatiquement lorsqu’un disque est partitionné avec le schéma de partition GUID. Son contenu est géré en interne par OS X. Les applications tierces ne doivent pas essayer de modifier ni de copier ce volume.

Attribut étendu : données supplémentaires associées à un fichier. En règle générale, les attributs étendus contiennent des données qui n’ont pas été créées par l’utilisateur, mais qui ont été placées à cet endroit par l’application qui a créé le fichier. Par exemple, les applications photo peuvent placer les données relatives à l’icône miniature dans un attribut étendu. CCC essaye de copier les attributs étendus lorsque cela est possible. Cependant, les données des attributs étendus sont généralement considérées comme jetables, car elles peuvent être générées de nouveau par l’application qui les a créées. Réglages avancés : Ne pas préserver les attributs étendus

F

Système de fichiers : le système de fichiers d’un volume contrôle la manière dont les fichiers et dossiers stockés sur ce volume sont stockés et récupérés, ainsi que les droits d’accès des différents utilisateurs à ces éléments.

Chiffrement FileVault : chiffrement au niveau des volumes, intégré à macOS. Lorsque ce chiffrement est activé sur un volume, un mot de passe est exigé pour déverrouiller et monter ce volume. Contrairement à d’autres restrictions basées sur les droits de propriété, la protection FileVault reste active lorsque le disque est branché sur un autre ordinateur.
Article Apple n° HT204837 : Chiffrement du disque de démarrage d’un Mac à l’aide de FileVault

Firewire : Firewire est une norme d’interface conçue par Apple. Elle permet de connecter des périphériques externes à un ordinateur. Les appareils Firewire permettent de démarrer un système de façon fiable et offrent des performances proches de celles du protocole USB 3. Sur les Mac récents, cette interface a été remplacée par des ports Thunderbolt.

Firmlink : Apple décrit les firmlinks comme des trous de ver bidirectionnels entre deux systèmes de fichiers. Un firmlink redirige de manière transparente le navigateur depuis un dossier en lecture seule situé sur un volume système vers un dossier inscriptible situé sur un volume de données. Ils sont semblables aux alias, mais ils ne s’appliquent qu’aux dossiers et ne peuvent pas être créés par l’utilisateur.

H

HFS+ ou « OS X étendu, journalisé » : format de système de fichiers par défaut utilisé pour les volumes système macOS. Introduit dans Mac OS 8, HFS+ a été mis à jour pendant de nombreuses années pour suivre les évolutions de macOS. Dans macOS High Sierra, Apple a choisi de le remplacer par un autre format : Apple File System.

I

Sauvegarde incrémentielle : une sauvegarde incrémentielle est une sauvegarde qui porte uniquement sur les fichiers qui ont été ajoutés ou modifiés depuis la dernière sauvegarde. Elle ne sauvegarde que les données modifiées depuis la dernière sauvegarde. Lorsque vous effectuez une sauvegarde pour la première fois, une sauvegarde incrémentielle copie l’ensemble des fichiers.

M

Assistant de migration : outil Apple qui vous permet de migrer des applications, des réglages et des documents à partir d’une sauvegarde d’un ordinateur plus ancien vers un ordinateur neuf ou une installation récente du système d’exploitation. Vous pouvez utiliser une sauvegarde démarrable CCC comme source dans l’assistant de migration.
Article Apple n° HT204350 : Transfert de votre contenu sur un nouveau Mac

N

NAS (Network Attached Storage) : les systèmes NAS sont des appareils réseau (routeur ou périphérique de stockage spécialisé qui se connecte à votre routeur) qui contiennent un ou plusieurs disques durs. En général, ils utilisent les protocoles réseau SMB et/ou AFP pour mettre des points de partage à la disposition de clients macOS, Windows et Linux.

P

Partitionner : partitionner revient à créer une séparation sur un disque dur définissant un ou plusieurs volumes. Lorsque vous achetez un disque dur, il doit en général être partitionné pour pouvoir être utilisé sur votre Macintosh. De façon quelque peu abusive, le terme « partition » est quant à lui utilisé comme un synonyme de « volume ». Une table de partition désigne une structure masquée sur un disque. Elle définit la taille et la position des volumes d’un disque. CCC ne copie pas la table de partition, ni les différentes partitions d’un disque. En revanche, une tâche de sauvegarde CCC est définie avec un volume source et un volume de destination. Préparer le disque de sauvegarde pour une sauvegarde d’OS X

Élaguer : supprimer les données anciennes et archivées qui ont été mises en cache sur le volume de destination. Maintenance automatisée du dossier SafetyNet de CCC

Permissions (ou « Autorisations ») : spécification de fichiers et de dossiers qui définit l’accès de différents utilisateurs et groupes en ce qui concerne la lecture et la modification de l’élément concerné.

Script de préexécution/post-exécution : fonctionnalité avancée permettant d’ajouter des scripts shell au début ou à la fin d’une tâche de sauvegarde CCC afin d’étendre les fonctionnalités de la tâche. Exécution de scripts shell avant et après la tâche de sauvegarde

R

Recovery HD : volume masqué propriétaire à Apple, associé à un volume de démarrage macOS. Le volume Recovery HD est l’un des moyens permettant de réinstaller macOS. Il doit en outre être présent avant l’activation du chiffrement FileVault sur le volume de démarrage associé. La présence d’un volume Recovery HD n’est pas requise pour gérer une sauvegarde démarrable de votre disque de démarrage, ni pour effectuer une récupération à partir d’une sauvegarde démarrable. Clonage de la partition Apple Recovery HD

Racine : le dossier racine (également appelé « répertoire racine ») est le premier dossier (ou le dossier supérieur) d’une hiérarchie. Lorsque vous double-cliquez sur l’icône d’un disque dur dans le Finder, le dossier qui s’affiche en premier est le dossier racine.

S

SafetyNet : fonctionnalité de CCC qui empêche la suppression accidentelle des fichiers de la destination. Si le périphérique de destination contient des fichiers qui n’existent pas sur la source, ces fichiers sont placés dans SafetyNet. CCC place également l’ancienne version des fichiers modifiés dans SafetyNet. SafetyNet est un coffre-fort provisoire pour les fichiers qui ne sont disponibles que dans la destination. Lorsque l’espace de stockage manque sur la destination, CCC commence à supprimer les éléments les plus anciens de SafetyNet. Protéger les données existant déjà sur le volume de destination : le dossier SafetyNet de Carbon Copy Cloner

Mode simple : interface utilisateur simplifiée. Le mode simple est une interface utilisateur allégée sans barre latérale, barre d’outils, sélecteur de planification, ni réglages avancés. L’utilisateur dispose uniquement de trois éléments de contrôle principaux : Source, Destination et bouton Cloner. Mode simple

Barre latérale : élément d’interface qui s’affiche dans la partie gauche de la fenêtre principale de CCC lorsque vous cliquez sur le bouton Afficher la barre latérale dans la barre d’outils de CCC. Un tableau situé en haut de la barre latérale de CCC contient la liste de vos tâches de sauvegarde CCC, tandis qu’un tableau situé au bas de la barre latérale contient la liste de tous les volumes branchés localement et actuellement montés sur votre Mac. Le contenu de la barre latérale est également accessible par le biais du menu Présentation de CCC.

Source : dossier ou volume contenant les données que vous souhaitez que CCC copie.

Initialiser : remplir un volume de destination branché directement à votre Mac. Ce volume « initialisé » peut ensuite être branché à un Macintosh distant se trouvant ailleurs. Les sauvegardes suivantes seront plus rapides, car il y aura moins de données à copier via Internet.

Dépassement : lorsqu’une sauvegarde s’étend au-delà d’une destination pour gagner de la place. CCC n’accepte pas les dépassements sur plusieurs destinations.

Script shell : fichier texte contenant des arguments en ligne de commande qui permettent d’automatiser des tâches fastidieuses. Les sauvegardes CCC peuvent être configurées au moyen de scripts shell de pré-exécution et post-exécution afin d’étendre les fonctionnalités de la tâche de sauvegarde. Vous pourriez par exemple mettre en place un script post-exécution pour démonter le volume source. Exécution de scripts shell avant et après la tâche de sauvegarde

SMB (Server Message Block) : SMB est un protocole de partage de fichiers qui vous permet d’accéder aux fichiers stockés sur d’autres ordinateurs ainsi qu’aux périphériques NAS de votre réseau. CCC peut copier des fichiers depuis et vers les dossiers et les points de partage des points de partage SMB et AFP.

Gestionnaire de démarrage : outil système Apple qui vous permet de sélectionner un volume de démarrage lorsque le Mac démarre. Le gestionnaire de démarrage fait partie du programme interne de votre Mac. Maintenez la touche Option enfoncée lorsque vous allumez votre Mac afin d’afficher le gestionnaire de démarrage.
Article Apple n° HT204417 : Sélection d’un autre disque de démarrage

Fichier de faible densité (sparse) : les fichiers de faible densité consomment moins d’espace sur le disque par rapport à ce que la taille de leur fichier peut laisser penser. Ces fichiers sont parfois utilisés comme historiques, bases de données et fichiers de machine virtuelle. CCC peut préserver les fichiers de faible densité entre volumes APFS, mais HFS+ ne prend pas en charge les fichiers de faible densité, ainsi ces fichiers consomment plus d’espace sur un disque de sauvegarde au format HFS+.

T

Mode Disque cible : configuration de démarrage alternative dans laquelle l’ordinateur ne démarre pas sur la fenêtre d’ouverture de session ni sur le Finder. À la place, une icône Firewire, USB ou Thunderbolt s’affiche sur l’écran du Mac, et lorsque vous branchez le Mac à un autre Mac via l’interface Firewire, USB ou Thunderbolt, l’espace de stockage interne du Mac en mode Disque cible s’affiche sur le Bureau de l’autre Mac. En d’autres termes, en mode Disque cible, votre Mac se comporte comme un boîtier de disque dur externe standard.
Article Apple n° HT201255 : Combinaisons de touches utilisables au démarrage du Mac

Tâche : ensemble de réglages CCC qui définissent une source, une destination, des éléments à copier et des paramètres d’automatisation.

Enchaînement de tâches : fonctionnalité de CCC qui vous permet d’exécuter une autre tâche à la fin d’une tâche. Voir : Actions effectuées avant et après la tâche de sauvegarde : Exécuter une autre tâche de sauvegarde (enchaînement de tâches)

Thunderbolt : Thunderbolt est une interface physique conçue par Intel. Elle permet de connecter des périphériques externes à un ordinateur. Les interfaces Thunderbolt sont très couramment utilisées pour brancher un disque dur externe à un Mac, mais elles sont légèrement plus chères. Les appareils Thunderbolt permettent de démarrer un système de façon fiable et offrent des performances excellentes.

U

UUID (Universally Unique Identifier) : code hexadécimal à 36 caractères (A-F, 0-9) identifiant un volume de façon unique. Exemple : « F5B1D7B0-66EC-4082-A34C-86FFD294FA61 ». Lorsque vous effacez un volume avec Utilitaire de disque, le nouveau volume se voit attribuer un nouvel identifiant unique. CCC utilise cet identifiant ainsi que le nom du volume pour identifier de façon positive la source et la destination avant de copier des fichiers. En raison de la nature spécifique de ces identifiants, ils sont plus fiables que le nom de volume lorsqu’il s’agit d’identifier un volume, car rien ne vous empêche d’attribuer le nom « Macintosh HD » à tous vos disques.

USB (Universal Serial Bus) : standard dans le domaine des câbles, des connecteurs et des dispositifs de communication entre un ordinateur et des appareils externes de type disque dur, clavier ou souris, par exemple. Les Mac et les périphériques USB respectent la version USB 2 ou la version USB 3 du protocole, selon la date de fabrication. Le protocole USB 3 est beaucoup plus rapide que le protocole USB 2. Les Mac fabriqués avant 2012 ne sont pas compatibles de façon native avec le protocole USB 3. Les périphériques USB 3 peuvent être utilisés avec ces modèles de Mac, mais ils seront connectés à la même vitesse qu’un périphérique USB 2.

V

Volume : les termes « disque » et « volume » sont souvent utilisés de façon interchangeable. Cette utilisation est quelque peu ambiguë, car vous pouvez modifier le partitionnement d’un disque de façon à ce qu’il contienne plusieurs volumes. Le terme « disque » s’applique au périphérique physique, dans son ensemble. Un disque contient des volumes. Ce sont aussi les volumes qui apparaissent dans le Finder (ils sont souvent représentés par une icône en forme de disque dur, d’où la confusion). Un graphique très utile est disponible dans cette section de la documentation de CCC.